Mme CLAUDE PICARD,

M. et Mme HIVERNAT

IMG_3288.JPG

CRISSEY

L’ÉGLISE DE CRISSEY

    L’origine de la construction de l’église de Crissey divise les historiens. On admettait que l’église avait été bâtie d’un seul jet au XVI è siècle, or la nef et son bas-côté le baptistère sont de style roman primitif alors que le chœur est de style gothique flamboyant. Pour François Cénans, le chœur et les chapelles ont été construites après la nef car le clocher en tuiles vernissées ne présente aucune liaison avec eux.

 

     Sur la façade orientale, se trouve un vitrail daté de 1525, classé monument historique, à la gloire de Saint-Symphorien, martyr autunois en 270, protecteur de la paroisse, condamné à être décapité pour avoir manifesté son désaccord avec le culte de Vénus. Les quatre tableaux qui constituent ce vitrail retracent la vie de Saint-Symphorien : son baptême par Saint Bénigne, son refus de sacrifier à Vénus, sa flagellation sous le regard de sa mère, sa décapitation.